Demande de réduction de préavis gratuite : Modele de lettre et exemple gratuit

Vos courriers professionnels ? Faciles avec nos exemples types !

Facilitez vos démarches avec nos modèles entièrement gratuits.

Employeurs, employés, stagiaires ou chômeurs, nous vous proposons ici toutes sortes de lettres en rapport avec votre emploi ou futur emploi: courriers à votre mutuelle, à votre comité d’entreprise, ressources humaines, demandes de stages… Sur Lettres-Faciles.com, simplifiez-vous la vie et gagnez du temps à l’aide de nos exemples types.

Demande de réduction de préavis

Vous trouverez ci-dessous notre exemple de lettre de demande de réduction de préavis. Ce modèle de lettre est entièrement gratuit. Nous vous conseillons de le modifier pour l'adapter à votre situation avant de l'envoyer. Nous espérons que cette lettre gratuite vous aidera dans vos démarches.

[Vos Prénom, Nom]
[Votre adresse]
[Code Postal] [Ville]
[Votre téléphone]
[Votre email]

[Prénom, Nom destinataire]
[Titre]
[Nom de la société]
[Adresse]
[Code Postal] [Ville]

[Lieu], le 23 novembre 14.

Objet : Demande de réduction de préavis.

Madame, Monsieur,

Suite à ma démission, le [date], du poste de [fonction] que j’occupais dans votre entreprise, je suis, conformément à mon Contrat de Travail tenu d'observer un préavis de [nombre] mois.

Par dérogation à ces dispositions, je vous demande de bien vouloir m'autoriser à ne pas effectuer ce préavis, afin que, ayant signé récemment un nouveau contrat de travail et désireux de prendre au plus tôt possession de mes nouvelles fonctions, je puisse quitter l'entreprise au plus tard le [date].

Je souhaiterais vivement que nous puissions trouver conjointement un accord.

En vous remerciant pour l’attention que vous porterez à ma demande, recevez, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

[Votre signature]

Ce que dit la loi :
  • Démission et période de préavis
  • Sauf accord des parties, le salarié devra respecter un préavis dont l'existence et la durée sont fixés soit par la loi, soit par la convention collective, soit par le contrat de travail. (Article L. 122- 5 du Code du travail). Généralement, ce délai de préavis ne s'applique pas au salarié en période d'essai.

  • Licenciement et période de préavis
  • En cas de licenciement, la durée dépend de l'ancienneté du salarié dans l'entreprise. L'ancienneté s’apprécie à la date de présentation de la lettre recommandée et non à l'expiration du préavis, en tenant compte des années effectuées de manière continue chez un même employeur.

    Pour une ancienneté de moins de 6 mois, la loi ne prévoit rien, mais les conventions collectives et les usages peuvent fixer un délai. La durée du préavis de licenciement est d’un mois minimum, entre 6 mois et 2 ans d'ancienneté. Elle est de 2 mois au delà de 2 ans d’ancienneté.

  • Suppression de la période de préavis
  • L'employeur peut dispenser le salarié d'effectuer son préavis :
    - s'il le fait de sa propre initiative, la période non travaillée est payée au salarié
    - s'il le fait à la demande du salarié, aucune indemnité n'est due de part et d'autre.