Annulation d’un prélèvement automatique. gratuite : Modele de lettre et exemple gratuit

Facilitez vos démarches avec nos modèles entièrement gratuits.

Ecrire à votre banquier ? Facile avec nos exemples types !

Bien communiquer avec votre banquier vous évitera bien des ennuis ! Nous vous proposons ici toutes sortes de lettres pour votre conseiller financier : demande de crédit, de prélèvement automatique, réclamations… Vous gagnerez ainsi du temps et simplifierez vos démarches sur lettres-faciles.com.

Annulation d’un prélèvement automatique.

Vous trouverez ci-dessous notre exemple de lettre de annulation d’un prélèvement automatique.. Ce modèle de lettre est entièrement gratuit. Nous vous conseillons de le modifier pour l'adapter à votre situation avant de l'envoyer. Nous espérons que cette lettre gratuite vous aidera dans vos démarches.

[Vos Prénom, Nom]
[Votre adresse]
[Code Postal] [Ville]
[Votre téléphone]
[Votre email]

[Prénom, Nom destinataire]
[Titre]
[Nom de la société]
[Adresse]
[Code Postal] [Ville]

[Lieu], le 15 décembre 18.

V/Réf : [Références client]

Objet : Résiliation d’un prélèvement automatique.

Madame, Monsieur,

En date du [date d’autorisation prélèvement], j'ai autorisé la société [Nom de la Societé] à prélever, chaque mois, directement sur mon compte bancaire n° [numéro de compte] le montant de ses factures.

Par la présente lettre je vous informe de ma décision de procéder à la résiliation de mon abonnement auprès de celle-ci. Ayant rempli à son égard l’ensemble de mes obligations, je ne suis le débiteur d’aucune somme.

En vous remerciant pour l’attention que vous porterez à ma demande, recevez, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

[Votre signature]

Bon à savoir :

Envoyer en lettre recommandée avec accusé reception à votre banque.

La révocation du prélèvement automatique est bien souvent facturée par votre banquier comme une opposition. Renseignez-vous préalablement en lisant le guide tarifaire de votre banque et n'hésitez pas à négocier avec votre banquier pour demander un geste commercial. Si la révocation n'est pas spécifiée comme un service payant (au même titre que l'opposition), il n'y a pas de raisons que ce service vous soit facturé.