Vos courriers professionnels ? Faciles avec nos exemples types !

Facilitez vos démarches avec nos modèles entièrement gratuits.

Employeurs, employés, stagiaires ou chômeurs, nous vous proposons ici toutes sortes de lettres en rapport avec votre emploi ou futur emploi: courriers à votre mutuelle, à votre comité d’entreprise, ressources humaines, demandes de stages… Sur Lettres-Faciles.com, simplifiez-vous la vie et gagnez du temps à l’aide de nos exemples types.

Lettre de démission

(suite à un congé maternité)

Vous trouverez ci-dessous notre exemple de lettre de démission (suite à un congé maternité). Ce modèle de lettre est entièrement gratuit. Nous vous conseillons de le modifier pour l'adapter à votre situation avant de l'envoyer. Nous espérons que cette lettre gratuite vous aidera dans vos démarches.

[Vos Prénom, Nom]
[Votre adresse]
[Code Postal] [Ville]
[Votre téléphone]
[Votre email]

[Prénom, Nom destinataire]
[Titre]
[Nom de la société]
[Adresse]
[Code Postal] [Ville]

[Lieu], le 16 January 21.

Objet : Démission de mes fonctions

Madame, Monsieur,

Actuellement bénéficiaire d’un congé maternité depuis le [date], je vous informe de mon intention de démissionner de mes fonctions de [fonctions exercées] que j’exerce dans votre entreprise depuis le [date]. Le contrat sera rompu à l’issue de mon congé maternité qui prendra fin le [date fin congé].

Conformément à l’article L.122-32 du Code du travail qui permet aux "(...) femmes en état de grossesse apparente de quitter le travail sans délai-congé et sans avoir, de ce fait, à payer une indemnité de rupture", je n’effectuerai pas le préavis initialement prévu dans mon contrat de travail.

Par conséquent, je vous prie de bien vouloir tenir à ma disposition les documents inhérents à ma fin de contrat.

Dans l’attente d’une réponse de votre part ou d’un rendez-vous que vous fixerez selon vos disponibilités, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes plus sincères salutations.

[Votre signature]

CE QUE DIT LA LOI :

L’article L 122-32 du Code du travail prévoit la possibilité pour un salarié de résilier, à l’avance, son contrat de travail à l’issue du congé maternité, sans avoir à respecter de délai-congé et sans avoir, de ce fait à payer une indemnité de rupture.

NOS CONSEILS :

Dans votre situation, vous n’avez pas à respecter de période de préavis. Néanmoins, nous vous conseillons de mentionner la possibilité de réembauchage qui pourrait vous être utile ultérieurement. En ce cas, ajouter ce paragraphe en fin de courrier : « Je souhaiterais néanmoins, durant l’année prochaine, suivant la résiliation de mon contrat de travail, rester informée de toute embauche correspondant à ma qualification afin de bénéficier d’une priorité de réembauche dans votre entreprise ».